• Reportage de "Haute Garonne Magazine" sur le PRCP

    MAISON DES CHÔMEURS :

    UN SOUTIEN PROFESSIONNEL ET  PSYCHOLOGIQUE

               Reportage de « Haute Garonne Magazine » N° 139

     

    À Colomiers, le Point rencontre chômeurs et précaires, une des 5 Maisons de chômeurs du Département, se fixe comme objectif d’aider chaque adhérent à sortir de l’isolement et à retrouver confiance en son potentiel.

     

    Dans ce local discret, au rez-de-chaussée d’un immeuble, l’ambiance est à la fois chaleureuse et studieuse. Au centre de la pièce principale, la grande table vient d’être débarrassée.

    On est mardi, et comme tous les mardis, adhérents et bénévoles ont partagé un déjeuner convivial. L’occasion d’échanger sur ses expériences, éventuellement ses angoisses, mais aussi (et surtout !) de s’oxygéner l’esprit, avant de se replonger… dans sa recherche d’emploi. Car au Point Rencontre Chômeurs et Précaires (PRCP), le relationnel et l’écoute sont aussi importants que les techniques de prospection pour décrocher un job.

    On pousse la porte d’un bureau : Yolande, 48 ans, fait face à Annie, une bénévole de l’association, pour une simulation d’entretien. « C’est un entraînement pour gagner en assurance, dit-elle. Je me prépare aux questions que pourrait me poser un futur employeur ».

    Comme elle, 25 personnes par jour, en moyenne, rendent visite au PRCP : en majorité des femmes, entre 40 et 50 ans, avec un niveau scolaire de faible à moyen. Ce qu’elles y trouvent ? Non seulement du réconfort, mais des outils adaptés (via des ateliers individuels ou collectifs) pour gagner en autonomie et sortir de la précarité.

     L’humain au cœur du dispositif

    « Nous recevons individuellement chaque nouvel adhérent pour comprendre sa situation et ses difficultés, explique Sylviane Régnier, Directrice. Dans certains cas, il est alors nécessaire de remobiliser les savoirs de base ou tout simplement une confiance perdue, avant de se lancer dans un projet professionnel à proprement parler ».

    Soucieux de proposer un accompagnement global, le PRCP articule alors son action autour de trois pôles :

    Le soutien à la recherche d’emploi (enquêtes métiers, information sur les formations, travail sur le CV, bureautique, etc.),

    La défense des droits (via, notamment, une information sur le fonctionnement de Pôle Emploi)

    La convivialité/vie culturelle (« car une vie sociale épanouie favorise l’insertion », remarque la directrice).

    Un projet original, qui reçoit le soutien de divers partenaires : entre autres, la Région, le Conseil départemental de la Haute- Garonne, Toulouse Métropole et la Ville de Colomiers.

    Né il y a 23 ans, dans l’esprit d’une poignée de personnes issues de la Paroisse de Colomiers, le PRCP n’a aujourd’hui aucune appartenance religieuse ou politique. « À l’époque, nous nous sommes demandé si nous étions capables de faire quelque chose de concret face à la montée du chômage », se souvient Jacques Lavernhe, son président. Assurément, la réponse était oui.

                                                                                                                                                                        Annie en entretien...

    Reportage de "Haute Garonne Magazine" sur le PRCP